dimanche 28 janvier 2018

Seminaire sur la Prévention, la Détection, la Dissuasion des fraudes …


Périodes du séminaire :
Première période du 7 au 10 mars 2018.
Deuxième période du 21 au 24 mars 2018

5e15e-logo-eiaContexte

Les fraudes et la corruption constituent des freins au développement économique et à la performance des entreprises, des Etats et des nations. C’est donc un impératif pour ces organisations de lutter contre les fraudes et de considérer le combat contre la corruption comme un des objectifs de la gestion d’entreprise et des politiques publiques à l’échelon des Etats, etc. Que vous soyez chef d’entreprise publique ou privée, dirigeants de services publics ou de collectivités locales ou de toute autre organisation, vous devez construire et instituer des démarches de prévention, de détection, de dissuasion, d’assurance, de gestion et de lutte pour atteindre ces objectifs. Le GEIA et Monitoring Africa proposent ce séminaire de renforcement des compétences en Prévention, détection, dissuasion des fraudes et lutte anti-corruption. Le module va au-delà pour englober la lutte contre les gaspillages et les abus, très souvent concomitante aux fraudes et à la lutte contre la corruption.

Objectif général

Le séminaire a pour objectif général le renforcement des compétences des agents chargés des missions et stratégies de contrôle de prévention, de détection, dissuasion et de prévention des fraudes pour les rendre mieux aptes à :
 renforcer le dispositif du contrôle interne de leurs entreprises et organisations afin de de mieux contribuer à sa performance ;
 définir des stratégies nationales ou d’entreprise en matière d’éthique, de transparence, d’intégrité et de sécurité appropriées à cet égard ;
 intégrer divers outils de management, d’évaluation, d’investigations/enquête, d’audit de la conformité, de la gouvernance des risques et opérations de fraude et de la corruption, etc. ;
 prendre en compte au-delà des modi-operandi des fraudes en général, l’impact de mécanismes liés au blanchiment et au terrorisme financier,
 cerner les réformes législatives, managériales requises au niveau des états et des entreprises pour pleinement protéger les actifs et les valeurs monétaires ou autres, etc.
Objectif spécifiques :
1. Transférer des compétences en maîtrise des procédures internationales en vigueur pour la lutte contre les fraudes et la corruption.
2. Transférer des compétences pour aider à l'éradication des causes de la corruption, en permettant l'identification et le traitement des différentes pratiques frauduleuses.
3. Transférer le savoir-faire permettant de définir des stratégies et politiques anti-corruption et de lutte contre les fraudes.
4. Expliciter les outils, démarches modi-opérandi d’audit, d’investigation et d’évaluation des fraudes, abus et gaspillages concomitants à la lutte anti-corruption.

Contenu du programme

Ce module aborde des thèmes et des enjeux variés :
 les doctrines, les typologies des fraudes, abus, gaspillages et actes de corruption ;
 les catégories de professionnels et les perspectives de collaboration entre leurs différents métiers ;
 des modi operandi de fraudes, des abus et gaspillages ;
 des techniques de détection classiques mais aussi celles requises dans l’environnement numérisé, digital et de l’internet et dans des environnements juridiques complexes de protection des individus et de leurs libertés ;
 des approches et techniques particulières comme évaluer et gérer les risques de fraudes, l’audit de la fraude et l’utilisation de modèles tels que le GRC, ACFE, COSO, ISO, etc. ;
 Les lois anti-corruption, de dénonciation, les incitations à la dénonciation, la protection des données et des individus dans le cadre d’une telle lutte ;
Autant de connaissances nécessaires aux investigateurs, contrôleurs, inspecteurs, auditeurs, évaluateurs et investigateurs pour prévenir et lutter contre :
 les fraudes, les abus, les gaspillages ;
 et la corruption, en général.
Autant de connaissances nécessaires pour construire des stratégies et politiques d’entreprise et nationales d’éthique, de transparence et d’intégrité pertinentes.

Résultat global attendu

Grâce à l’approche holistique, les participants, de retour dans leurs organisations respectives, pourront :
 implémenter des stratégies, des politiques, outils et pratiques intégrés de transparence, d’éthique et d’intégrité ;
 se transformer en agents de changement en matière de prévention, de détection et de sensibilisation dans tous les domaines précités.

Inscriptions :

Monitoring Africa – Adresse : Groupe de l’Ecole Internationale des Affaires - Sacré Cœur I N° 8252 - Rue SC 172 - Face de la SDE de Liberté III. BP : 21285 Dakar – Sénégal. Tel : 77 588 54
31 / 76 880 08 06 / 77 056 56 47/ 33 824 18 90. Mail : eiamgrh@gmail.com president@africamonitoring.com

Vous voulez aller plus loin. Nous avons nos Masters qui approfondissent ces questions. Pour les fraudes, la corruption, au profit des auditeurs, investigateurs et enquêteurs, évaluateurs, spécialistes de politiques publiques chargés des stratégies de prévention et de lutte, de transparence et d’éthique, nous dispensons le Master en Ethique, Transparence et Intégrité (METIS), ainsi que le Master en Management Public et Leadership Transformationnel. Demandez-nous les informations aux adresses ci-dessus.

Ils nous ont fait confiance sur ce thème.

Le Président du Groupe EIA et de Monitoring Africa Abdou Karim GUEYE a développé ce thème soit sous forme de panel, de conférence ou de séance de formation au niveau et au profit des entités ci-dessous:
ARMPSNupoasnofnacsn



acfe2

Au cœur du programme de l’Alliance pour la Cito

Lors du congrès du 30 octobre 2018, le discours-programme prononcé par le Président Abdoul MBAYE prouve que le parti de l’Alliance pour la C...