mercredi 6 avril 2011

La gestion publique stratégique: L’intérêt de la démarche

Signification, utilité et portée 

La démarche est importante. Les organisations excellentes ont une stratégie claire. Elles savent où elles vont et comment y arriver. Elles ont pour credo : « La stratégie, c’est l’art de maîtriser le destin d’une organisation plutôt que de le subir ». Aussi, pour elles, est-il vital de disposer d’une stratégie adéquate. C’est connu, la stratégie d’une organisation est un ensemble d’objectifs principaux, stratégiques, organisationnels, opérationnels et de plans essentiels à l’accomplissement de certaines finalités. En général, elle est présentée de manière à diffuser la vision et les valeurs auxquelles les membres d’une organisation vont adhérer, mais aussi à formaliser le projet global et les objectifs qui, à chaque moment, vont inspirer les activités et, plus globalement, la raison d’être et la finalité de l’entité concernée. A cet égard, nous pouvons nous référer à Andrew et définir la stratégie comme « le cadre qui détermine et révèle :

·         les objectifs, les fins, les buts poursuivis et les principales politiques ;
·         les plans nécessaires à l’atteinte des buts ;
·         les domaines d’activités et le type d’organisation économique et humaine ;
·         la nature des contributions économiques ou autres fournies aux actionnaires, aux employés, aux clients et aux collectivités. »

En conséquence, ses buts et ses finalités sont de formaliser un projet d’avenir. La stratégie s’intéresse aussi au développement, à la survie à long terme de l’organisation, c’est-à-dire sa rentabilité, si elle a une vocation économique et commerciale. Elle englobe notamment l’efficacité, l’efficience et le caractère économique des activités, s’il s’agit d’organisations publiques ou sans but lucratif, par exemple. Cette stratégie permet de faire le diagnostic de l’environnement pour, au besoin, remettre en cause les activités. Elle permet à l’organisation de se positionner sur les créneaux porteurs où il existe des possibilités d’innovation, de croissance, d’ajustement, d’expansion et de développement, mais aussi de se recentrer sur des métiers de base, par exemple, lorsqu’il s’agit d’affronter des enjeux liés à une crise, voire au redressement, à la stagnation et au déclin.

D’une manière générale, elle s’intéresse ainsi aux buts et aux finalités, aux objectifs fondamentaux et cherche à adapter les objectifs et les ressources ainsi qu’à créer un consensus et une adhésion autour de certaines valeurs clés d’excellence et de performance.

Il n’y aura pas de stratégie pertinente sans un plan qui guide l’action, sans un cadre qui fortifie la cohérence des actions nécessaires à l’atteinte des buts. Il n’y aura pas non plus de stratégie sans planification stratégique, c’est-à-dire « un effort formalisé et discipliné orienté vers la décision, l’action, la mobilisation du potentiel, la mesure des performances et l’atteinte de résultats, de performances et d’impacts. » Par ailleurs, la stratégie suppose une gestion cohérente des rôles et des responsabilités au sein d’une organisation, une synergie de pensées et d’action. Mais faudrait-il encore être organisé, disposer d’une stratégie organisationnelle adéquate, de réussir le pari de la mobilisation du capital humain.

La répartition des niveaux de responsabilités 

L’exercice du management suppose la détermination et la gestion de trois niveaux de responsabilités, d’ordre stratégique, tactique ou intermédiaire et opérationnel. Il suppose également une série de méthodes, d’attitudes et de techniques de traitement de l’information.

Le niveau stratégique est celui où sont prises les décisions stratégiques. Celles-ci se fondent sur la vision, la prospective et induisent des politiques générales, des objectifs de nature très générale  visant à agir sur l’avenir, le positionnement et les finalités de l’organisation.

Le niveau intermédiaire ou tactique a pour finalité de formaliser et de rendre possibles des décisions tactiques, par l’exercice de certaines fonctions de gestion telles que la communication, les finances et la comptabilité, la gestion des ressources, etc. Ce niveau opérationnel, orienté vers la coordination, le contrôle et le suivi, l’exercice de fonctions et d’outils de management, sert de relais entre le sommet stratégique et le sommet opérationnel.

 Le niveau opérationnel exécute les instructions, produit ou offre des biens et services aux usagers, aux clients ou aux citoyens en s’imposant l’obligation de gérer, dans les meilleures conditions, les activités courantes, voire en maniant des machines ou technologies permettant l’obtention des produits ou services précités.

Assurer la cohérence entre ces trois niveaux suppose une démarche stratégique et un pilotage organisationnel.  En général, un plan stratégique, des plans d’action et un système d’information de gestion et de mesure des performances, par divers supports et au niveau de certaines instances (réunions, tableaux de bord, comités, indicateurs de performance, rapports périodiques, etc.), permettent d’assurer la coordination et le déploiement des stratégies. Comment ?

C’est là un thème d’un prochain billet sur ce blog.Strategic Public ManagementCreating Public Value: Strategic Management in GovernmentStrategic Public Relations Management: Planning and Managing Effective Communication Programs, Second EditionStrategic Public Relations Management: Planning and Managing Effective Communication Programs (LEA's Communication Series) (Routledge Communication Series)Human Resources Management for Public and Nonprofit Organizations: A Strategic ApproachStrategic Management in the Public Sector (Routledge Masters in Public Management)Strategic Management in Public and Nonprofit Organizations: Managing Public Concerns in an Era of Limits Second EditionHuman Resources Management for Public and Nonprofit Organizations: A Strategic Approach (Essential Texts for Nonprofit and Public Leadership and Management)Strategic Issues Management: Organizations and Public Policy ChallengesStrategic Management in Public and Nonprofit Organizations: Managing Public Concerns in an Era of Limits Second EditionStrategic Public Relations Management: Planning and Managing Effective Communication Programs (Routledge Communication Series)The Handbook of Strategic Public Relations and Integrated CommunicationsStrategic Issues Management: Organizations and Public Policy ChallengesStrategic Planning for Public and Nonprofit Organizations: A Guide to Strengthening and Sustaining Organizational AchievementPublic Employee Compensation and its Role in Public Sector Strategic ManagementStrategic Management for Public and Nonprofit OrganizationsStrategic Management for Public Libraries: A HandbookTourism Public Policy, and the Strategic Management of FailureThe Handbook of Strategic Public Relations and Integrated CommunicationsStrategic Planning for Public and Nonprofit Organizations: A Guide to Strengthening and Sustaining Organizational Achievement, 3rd EditionStrategic Planning for Public RelationsStrategic Management for Public and Nonprofit Organizations (Public Administration and Public Policy)

Aucun commentaire:

Rejoignez ces incomparables Masters professionnels – Tout Sur le Management, la Gouvernance et le Leadership

L’Ecole Internationale des Affaires ( EIA ) propose cinq (5) nouveaux masters professionnels à compter de novembre 2017 au niveau ...