dimanche 24 avril 2011

Modernisation, gouvernance entrepreneuriale et démocratique

Selection of notable mutations. References for...Image via Wikipedia

Globalement, la gouvernance, le management et la direction qualitative sont des vecteurs de succès dans une société où la culture a assimilé un tel système, où l’on croit fermement que le monde est transformable et qu’il suffit des hommes pour le transformer, que la pensée, l’action et les connaissances en sont les principaux vecteurs. C’est par là que commence la gouvernance qualitative. Celle-ci fait assumer un impératif : d’une part, la nécessité de développer la capacité des gens à se focaliser sur une vision globale, sur une trajectoire ; d’autre part, la nécessité de donner un sens à un projet et à le partager avec d’autres. C’est pourquoi la gouvernance et la modernisation ne sauraient être sans s’intégrer dans la perspective démocratique et entrepreneuriale.

La modernisation, en Afrique, au 21ème siècle, suppose une évolution des paradigmes de la démocratie classique. Ce qui est en jeu, c’est une nouvelle théorie de la science administrative, de la gouvernance managériale, démocratique et entrepreneuriale.

Démocratie et gouvernance entrepreneuriale 

La gouvernance démocratique, managériale et entrepreneuriale suppose de nouveaux défis ; en même temps des réseaux qui conduisent à une société d’initiatives éclatées et « poly-cellulaires ». Elle suppose de nouveaux principes qui encouragent plusieurs constellations d’initiatives, une volonté sans faille de sortir de l’ère des structures lourdes et centralisées. Au-delà, il y a des questions d’éthique et de morale qui dépassent un seul des Etats de ce monde…

Les principes en gestation

Il paraît important de reformuler le concept démocratique, dans le monde d’aujourd’hui. Aussi, faut-il tenir compte de la perspective managériale, des avatars de la gouvernance classique et des réalités technologiques d’un monde en réseaux cybernétiques.

La démocratie du 21ème siècle aura lieu dans un contexte de sous-systèmes en interaction, peut-être beaucoup plus éclatés qu’on le pense aujourd’hui, avec plusieurs pôles : l’économique, le social, le culturel, l’ordre national et international. La démocratie et la gouvernance sont ainsi appelés à évoluer, car, à défaut, coexisteront des centres riches et des ghettos révoltés, en affrontement, ceci tant au niveau de la société internationale qu’au niveau des Etats ou d’une nation. La démocratie politique aura besoin de mutations, probablement au cours du 21ème siècle…

La démocratie politique en mutation 

Les paradigmes de nos parents, envisagés du point de vue global de la société internationale, ont changé. Les nôtres vont aussi changer ; nous entrons dans un monde d’information partagée, à la carte, sur menu, sur des réseaux ; un monde de chaînes d’images, de sons, de connaissances. Nos enfants en connaissent déjà plus que nous quand nous avions leur âge.

Sur le plan de la compétition économique, qui n’a pas constaté que les leaders excellents auront pour tâches primordiales d’impulser des changements rendus nécessaires par des innovations socioculturelles, technologiques et managériales ? Que de nouvelles sphères de richesses vont se déplacer vers des industries culturelles et numériques, du savoir, probablement plus prospères que les industries classiques ?

Et pour cette raison, les leaders excellents auront besoin de vision. Ils seront des catalyseurs ;  ils auront un pied sur le passé, un autre sur le présent et la tête rivée sur les pans de l’avenir.

Le multipartisme et la gouvernance peuvent et doivent, dans cette perspective, être des alliés des mutations, un outil d’innovation et de changement. Mais il faudra alors franchir une première étape : faire de la démocratie, un outil de restructuration politique.

Dans le contexte des mutations de la société internationale, la démocratie augure déjà de l’inévitable opportunité de mettre fin à la centralisation et à la hiérarchisation qui bloquent dans le champ social l’esprit entrepreneurial, la créativité et l’innovation. La société internationale des prochaines décennies sera une constellation de centres d’initiatives, d’innovation, d’expérimentation et de créativité. Les Etats et les nations qui auront libéré ce type d’énergies créatrices pourront participer au concert des « universiades », être dynamiques et prospères. Probablement, des centres d’initiatives légères et flexibles auront à bousculer la stratégie des multinationales…

Le devoir de la démocratie et de la gouvernance, au 21ème siècle, c’est de gommer les tendances qui renforcent les inégalités entre les élites détentrices du pouvoir ou du savoir et des citoyens innovateurs et créatifs, en marge des mutations porteuses de valeur ajoutée. Mais, ceci suppose un nouveau type de leadership. Le pouvoir du futur sera autre chose que celui qui existe aujourd’hui. La démocratie suppose dans cette perspective un accroissement de la marge de manœuvre des citoyens, des nouveaux modes de dévolution des pouvoirs dans les pays à faible culture démocratique. Elle suppose un Etat qui instaure un système politique à visage humain, qui sait impulser des centres autonomes mais disciplinés de création de richesses, d’injection de valeurs ajoutées culturelle, économique, sociale et informationnelle. Une telle évolution requiert l’affirmation de la société civile, car la démocratie suppose une société civile majeure, une certaine altération de « l’unanimité» qui tue la créativité, la réflexion et l’innovation. Par une  évolution s’institue progressivement un système authentique, social et institutionnel, base sur la liberté de la compétition, les droits de savoir et au savoir, le partenariat… La vraie gouvernance, au sens systémique du terme, suppose le développement d’un large savoir créateur, lequel ne peut se développer que dans une société authentiquement démocratique et entrepreneuriale, pour autant que la démocratie ait le sens que nous lui donnons ici.

Pour en savoir plus, deux ouvrages d'Abdou Karim GUEYE











Des ouvrages pertinents sur AmazonIT gouvernance : Management stratégique d'un système d'informationLe Coeur et l'Esprit (Gouvernance,Audits et Management) (French Edition)GouvernanceLes meilleures pratiques de gouvernance d'entreprise (French Edition)Cultures juridiques et gouvernance (French Edition)La LOLF et la nouvelle gouvernance financière de l'Etat (French Edition)Le Nouvel Etat Haitien: Moderniser L'Administration Publique Pour la Bonne Gouvernance: Théories, Principes et Applications (Spanish Edition)Vers une nouvelle gouvernance des entreprises : L'entreprise face à ses parties prenantesDe l'observance à la gouvernance de sa santé (French Edition)Gouvernance du développement local (French Edition)Dans les bois de la gouvernance, je me suis promené (French Edition)Les gouvernances de l'emploi: Relations professionnelles et marche du travail en France et en Allemagne (Sociologie economique) (French Edition)La Gouvernance Linguistique: Le Canada En Perspective (Collection Amerique Francaise) (French Edition)Entreprises Multinationales : Stratégie, restructuration, gouvernanceLa gouvernance de l'entreprise (French Edition)Pour une nouvelle gouvernancePour une nouvelle gouvernanceLa bonne gouvernance des associations (French Edition)Les entreprises face à la gouvernance mondiale de la biodiversité (French Edition)Gouvernance des entreprises cooperativesCultures juridiques et gouvernance (French Edition)Principes de gouvernance politique éthique (French Edition)La gouvernance des savoirs (French Edition)Pourquoi la gouvernance ?La gouvernance de la mondialisationLa démocratie-monde : Pour une autre gouvernance globaleDemocratie, enjeux fonciers et pratiques locales en Afrique: Conflits, gouvernance et turbulences en Afrique de l'Ouest et centrale (Cahiers africains) (French Edition)Gouvernance et identit? en Europe

Enhanced by Zemanta

Aucun commentaire:

Rejoignez ces incomparables Masters professionnels – Tout Sur le Management, la Gouvernance et le Leadership

L’Ecole Internationale des Affaires ( EIA ) propose cinq (5) nouveaux masters professionnels à compter de novembre 2017 au niveau ...