jeudi 19 janvier 2017

Comment écrire et tirer profit du Net, du Web2.0 et des nouvelles industries du savoir ?

Contribuer par les groupes, les réseaux sociaux, les blogs et les autres plateformes de discussion, de formation et de publication en ligne ? 

 Le web2.0, les réseaux sociaux et le numérique offrent une opportunité pour réfléchir sur l’entrepreneuriat, l’écriture, les publications et la recherche, la formation et le renforcement des capacités, sans doute, sur bien d’autres choses. Cette publication est tout juste un résumé détaillé par plusieurs autres postes et débats sur les plateformes citées dans cet article. Mais, pour l’instant, retenons que de nouvelles opportunités doivent pousser à apprendre certaines choses que nous ne savions pas forcément, il y a quelques décennies. Pour les jeunes pays, c’est une opportunité d’aller plus vite et d’affronter la compétition sur de nouveaux métiers qui ne sont l’apanage de personne, pour des gens motivés et qui veulent apprendre. Cela demande de l’ouverture, de la flexibilité, une pensée souple, un pari non pas seulement sur les « briques, le fer et le mortier », pour assurer de traduire un peu cette expression en vogue dans le milieu du web2.0 et du e-business qui parle des entreprises du « brick-and-mortar ».

Les nouveaux écrivains sont aussi des conférenciers, des coaches, des formateurs, des porteurs de messages, etc

Par exemple, écrire comme poète, romancier, essayiste change progressivement de perspective. L'écriture s’affirme aujourd’hui dans un contexte nouveau et mouvant : le web2.0, l'e-marketing, la culture vidéo, la numérisation du papier par des logiciels et la diffusion en ligne transforment profondément le métier d’écrivain. Est-il un coach ? Un consultant potentiel digne de confiance ? Un conférencier ? Un formateur ? Un bloggeur ? Ce n'est plus tellement le livre en tant que produit physique qui compte, c'est à quoi il mène, c'est la floraison des métiers connexes que l'écrivain d’aujourd’hui peut embrasser, les portes qu’il ouvre en crédibilisant vos compétences de consultant, de spécialiste, de formateur, etc. Peut-être que nous les francophones nous sommes en retard dans ce domaine. 

Les groupes cités dans cet article sont les vôtres pour appuyer à explorer ces nouveaux défis et chantiers... Accepter d’écrire, c’est envisager de nouvelles activités, c’est raisonner en termes de portefeuille d’activités, de diversification, de réseautage, d’e-marketing, d’homme public, etc. Par exemple, le groupe « Écrivains du numérique » que nous avons fondé va dans ce sens. En le rejoignant vous découvrirez et contribuerez à la banalisation de ces nouvelles perspectives de l’écriture et de ces nouveaux métiers qui l’accompagnent pour les nouvelles et jeunes générations. N’hésitez à le rejoindre pour poster des débats, vos idées pour que la vie de ce groupe ne dépende pas des seuls administrateurs. Il n’y a pas que l’écriture. La formation, le coaching et tous ces métiers qui comportent des messages sont concernés. 

C'est sûr qu'aujourd'hui de profonds changements sont amorcés en matière de formation et d’éducation. L'on se dirige assurément vers l'apprentissage et la certification en ligne : e-learning, formation en ligne, par des séminaires, wébinaires, floraison des MOOC, etc. EIA Teachings Online est par exemple une tentative africaine d’être présente sur de tels enjeux. Les écrivains, les consultants, les formateurs eux-mêmes, les créateurs de valeurs, les messagers et « évangélistes », les entreprises, etc., seront de plus en plus en plus obligés de s’ajuster et de devenir des formateurs en ligne ; on parle même des « édupreneurs ». Ainsi, progressivement, la formation en ligne enrichit le marketing classique et ouvre de nouvelles perspectives que nous discutons sur la plateforme Apprendre en ligne à laquelle je vous invite à adhérer. Celle-ci se veut un lieu d'échanges, de renforcement, de mutualisation. Chaque membre peut apporter sa contribution, poster vos idées, questions, etc.
Au total, l’opportunité est pour l’écrivain, vendre en ligne des livres tant sur la forme numérique que physique, comme pour le formateur-coach aussi.

 Pensez et agir de façon stratégique 

 Aller au fond de la démarche requiert une stratégie et de bonnes pratiques : 

  • Poster des liens de pages web sur les réseaux sociaux : Google +, Facebook, Viadeo, LinkedIn, Pinterest ;
  • plusieurs outils de « sharing » comme Buffer, Add Plus, et encore ; 
  • Mettre en ligne des contenus : articles, PDF, vidéos, etc. ; 
  • Affronter les contraintes de trafic sur le web et ses aspects liés à l’optimisation des moteurs de recherche (« Search Engine Optimisation ») ;
  • Apprendre, apprendre, encore apprendre ; c’est un des prix à payer pour être au diapason des nouvelles industries du savoir et des nouveaux métiers de l’ère numérique, par exemple sur des plateformes comme EIA Teachings Online ; 
  •  Optimiser les interactions entre blogs, réseaux sociaux, sites web, la communication par vidéos, les auto-répondeurs, etc. ; ce que la technologie du web permet de faire ; 
  • en fait, la liste n’est pas exhaustive…

La liste est longue et vous pouvez apprendre tout cela sur nos plateformes citées dans cet article ! Pour conclure, il est important de comprendre que la vie de telles plateformes ne devrait pas dépendre de ses seuls administrateurs. Les membres ont un rôle décisif à jouer ; sans eux les plateformes ne sont guère vivantes, dynamiques et porteuses de croissance. 

Bienvenus sur Ecrivains du Numérique et sur Apprendre et se former en ligne. Et pour apprendre encore et davantage en ligne sur EIA Teachings Online. Abdou Karim GUEYE Président de sociétés. Gestionnaires des plateformes Ecrivain du numérique, EIA Teachings Online et Apprendre et se former en ligne et SOFthinking Ebooks Store.


Faire sa promotion sur internet

Aucun commentaire:

Gérez la performance éthique

« Avez-vous déjà élaboré et communiqué les valeurs de performance, de transparence ; de transparence, d’intégrité et d’éthique au sein de...